IRM 7T "corps entier" Siemens du CEMEREM © AMU/CNRS/AP-HM (CRMBM)

Centre de Résonance Magnétique Biologique et Médicale

Le Centre de Résonance Magnétique Biologique et Médicale (CRMBM) fait de la recherche translationnelle en développant et en appliquant des méthodes et des instruments de résonance magnétique (RM) dans le but d’explorer la morphologie, le métabolisme et la physiologie des pathologies humaines et des modèles animaux associés (rongeurs). Avec le soutien des équipes méthodologiques et d’ingénierie, les équipes de recherche visent à (i) mieux caractériser les états sains et pathologiques des systèmes nerveux, cardio-vasculaires et musculo-squelettiques et (ii) définir de nouvelles stratégies diagnostiques et/ou thérapeutiques.

La recherche est menée sur des imageurs IRM de dernière génération, au CRMBM pour les rongeurs (système horizontal de 4.7T, vertical de 11.75T, et Bruker horizontal de 7T) et, pour l’homme, aux CEMEREM, le site clinique du CRMBM (hôpital universitaire de la Timone), équipé avec 3 scanners IRM cliniques Siemens (1.5T, 3T et le premier scanner IRM 7T corps entier de France).

Le laboratoire CRMBM en images

Découvrez le centre d'exploitation métabolique par résonance magnétique du CRMBM dans cette vidéo 360°.

Exploration du SNC sain et pathologique

Description

L’équipe du SNC vise à fournir des paramètres d’IRM in vivo et non invasifs sur des patients et des modèles de rongeurs pour une meilleure compréhension de la physiopathologie, des anomalies structurelles et des dysfonctionnements accompagnant ou causant certaines des principales maladies neurologiques telles que la sclérose en plaques, l’épilepsie et les lésions médullaires ayant un impact sur la santé publique, en étroite relation avec des cliniciens de l’équipe et des collaborateurs externes spécialisés également dans la maladie d’Alzheimer, la schizophrénie et la maturation cérébrale.
Les explorations IRM sont réalisées sur des scanners IRM cliniques à champ élevé (1,5T, 3T) et à champ ultra élevé (7T) et sur des scanners IRM précliniques (4,7T, 7T, 11,75T) utilisant des méthodes avancées d’IRM (IRM de diffusion, IRMfM, IRM rs-fMRI, MRSI, IRM X-nucleus, IRM QSM, ASL, MTR,….).

Chefs d'équipe Techniques

  • Biochimie
  • Culture cellulaire
  • Immunomarquages, histologie, cytométrie en flux
  • Microscopie (à fluorescence, confocale, électronique...)
  • Pharmacologie
  • Imagerie et stimulation cérébrales - Homme (IRMf, TMS…)
  • Imagerie cérébrale – Animal
  • Electroencéphalogramme (EEG)
  • Analyse de données médicales

Axes de recherche

Caractérisation de la physiopathologie et des conséquences cliniques des pathologies du système nerveux central en utilisant les techniques IRM avancées et les données neuropsychologiques et cliniques recueillies chez des patients souffrant de SEP, d'épilepsie, de sclérose latérale amyotrophique, de la maladie d'Alzheimer, de lésions de la moelle épinière, de schizophrénie et de Parkinson.

Mots-clés

Imagerie par résonance magnétique avancée, IRMf, IRMf, IRM spectroscopique, Cerveau, moelle épinière, Sclérose en plaques, Épilepsie, Alzheimer, Sclérose latérale amyotrophique, Sclérose latérale amyotrophique, AVC, Parkinson, Scanners IRM cliniques et précliniques à champ élevé et à champ ultra-élevé.

Thématiques
  • Cognition et comportement humains
  • Développement de méthodes et technologies innovantes
  • Excitabilité, transmission synaptique, fonctions des réseaux
  • Neurosciences computationnelles
  • Pathologies du système nerveux
Voir davantage
Votre avis nous intéresse

Description de la soumission d'un avis

Votre vote :
Votre avis nous intéresse
reCAPTCHA
Les publications