Ingrid Meucci

Entreprises partenaires

NeuroSchool développe un réseau de partenaires privés pour amorcer des rencontres entre étudiants et entrepreneurs, et favoriser les stages en R&D.

NeuroSchool développe un réseau de partenaires privés pour amorcer des rencontres entre étudiants et entrepreneurs, et favoriser les stages en R&D. Les entreprises bénéficient des connaissances et des compétences en recherche de nos étudiants, tandis que les étudiants gagnent de l’expérience en recherche et en business.

Des collaborations avec le secteur privé

Les étudiants en Master peuvent déjà réaliser des stages en entreprises de biotechnologies. NeuroSchool offre également des bourses doctorales aux doctorants, en collaboration avec le secteur privé.

Nous sommes également en train de mettre en place de nouveaux cours sur la création et le management d’entreprises de biotechnologies en collaboration avec des instituts spécialisés (tels que l’Ecole de Management d’Aix-Marseille) et les trois partenaires industriels de NeuroSchool :

VECT-HORUS

Le transport d'agents thérapeutiques et d'imagerie dans le cerveau à l'aide d'une technologie de ciblage innovante.

Leur site web

NeuroServices Alliance

Société de recherche contractuelle spécialisée dans les données translationnelles du système nerveux central (SNC).

Leur site web

OZ Biosciences

Créer, développer et produire des systèmes de diffusion moléculaire innovants spécialisés dans les outils de transfection et de transduction, pour la communauté scientifique mondiale et l'industrie pharmaceutique.

Leur site web

Autres entreprises liées aux neurosciences

Il existe d’autres entreprises susceptibles d’accueillir des étudiants en neurosciences à Aix, Marseille et dans les alentours :

Pour d’autres domaines des biotechnologies, consultez le répertoire Eurobiomed.

Travail en entreprise Auteur : Rawpixel.com

Comment votre entreprise peut-elle interagir avec nous ?

Nos doctorants sont toujours avides d'en savoir plus sur la R&D. Notre programme doctoral organise des rencontres avec des entrepreneurs, des scientifiques et d'autres membres du personnel de R&D. Partagez votre expérience et donnez à nos étudiants un exemple concret de recherche privée en neurosciences.

Évidemment, votre entreprise peut aussi recruter de futurs employés parmi nos diplômés ! Envoyez-nous vos offres pour que nous les postions dans notre groupe LinkedIn, ou consultez notre prochain appel d'offres : NeuroSchool pourrait payer le salaire de votre prochain postdoc !

Vous pouvez également nous verser la taxe d'apprentissage afin que nos étudiants bénéficient d'une formation encore meilleure !

Bourse post doctorale en entreprise

Chaque année, NeuroSchool lance un appel à projets pour une bourse post-doctorale d’un an à destination des jeunes docteurs en neurosciences d’AMU, qui désirent travailler dans une société de biotechnologie de la région Sud.

Cette bourse a pour objectif principal de favoriser l’insertion professionnelle des jeunes docteurs.

Voir les appels d'offres en cours
Nathalie Py

(thèse soutenue le 16/12/2014) parle de son expérience d’un an comme ingénieure dans une start-up grâce à un financement du PhD program (réservé à des docteurs diplômés d’AMU)

Pourquoi avoir candidaté à ce concours ?

"Tout d’abord je tiens à souligner que le fait de mettre en relation des jeunes docteurs avec des entreprises locales est une très bonne idée. Cela ouvre une voie supplémentaire aux docteurs ne pouvant pas ou ne souhaitant pas forcément partir loin.

Pour moi en l’occurrence cette bourse est bien tombée car j’étais déjà intéressée par les  thématiques développées au sein de la société NeuronExpert. Quand j’ai découvert qu’ils participaient au programme de bourses post-doctorales ICN, je n’ai pas hésité à postuler. D’autant plus que cette bourse me permettait de découvrir et de m’insérer dans le privé tout en ayant la possibilité de changer de voie à la fin du contrat si cela ne me convenait pas."

Avez-vous rencontré des difficultés ?

"J’ai donc commencé mon contrat début mai 2015 chez NeuronExpert. Ça n’a pas été facile au début car les enjeux sont très différents entre le public et le privé, surtout pour une société qui fait davantage de la prestation de services que de la recherche fondamentale. Il y a plus de pression et j’ai eu un peu de mal à suivre ce nouveau rythme. J’ai commencé sur un projet débuté quelque mois auparavant en collaboration avec l’équipe du Dr Frédérique Magdinier de l’UMR-S910 basée à la Timone. L’enjeu était de mettre au point de nouveaux modèles cellulaires de maladies neurodégénératives, à partir de cellules souches humaines, non développés au sein de la société jusqu’à mon recrutement sur le concours de l’ICN PhD program."

Une expérience enrichissante ?

"Pour les besoins de la société, j’ai appris auprès de la plateforme IPS de la Timone à cultiver les cellules souches pluripotentes induites (IPS) ainsi que leur différenciation en différents types de progéniteurs.

Grâce à ce financement, j’ai grandement développé mes compétences en culture cellulaire.

A l’heure actuelle, je reste basée sur la Timone au sein de l’UMR-S910 où je dispose de la technologie et du savoir-faire nécessaire pour cultiver et différencier dans de bonnes conditions les cellules hIPS. Je peux ainsi fournir à NeuronExperts les différents types de cellules neuronales dont ils ont besoin pour des tests de molécules envoyées par leurs clients."

Et l’avenir ?

"Je viens d’être recrutée par NeuronExperts sur un CDI de mission, pour continuer à leur fournir ces cellules et développer également de nouveaux modèles toujours à partir de cellules hIPS."

Avez-vous apprécié ce contenu ?
Votre avis nous intéresse

Description de la soumission d'un avis

Votre vote :
Votre avis nous intéresse
reCAPTCHA