Offre de stage

L'intégration des trajets chez le rat: cartographie des structures nerveuses impliquées par la mesure de l'expression du gène d'expression précoce c-fos.

Période :   au

L'intégration des trajets est une stratégie de navigation qui est utilisée par de nombreuses espèces et qui repose essentiellement sur le traitement des informations internes liées au mouvement. Cette stratégie mobilise un réseau de structures nerveuses encore mal connu. Si le cortex entorhinal médian qui contient les cellules-grilles est une structure clé de ce réseau, d'autres régions sont probablement impliquées (par ex. le cortex pariétal, l'hippocampe). L'objectif de l'étude est de faire une cartographie de plusieurs régions du cerveau chez le rat en mesurant l'expression du gène d'expression précoce c-fos après une tâche comportementale d'intégration des trajets afin d'identifier les structures activées lors de cette tâche.

.

Description

Les mammifères peuvent utiliser deux grandes catégories d’informations pour s’orienter et se déplacer dans leur environnement, les informations externes (visuelles, olfactives, etc. appelées informations allothétiques) et les informations internes liées au mouvement (vestibulaires, proprioceptives, etc.: appelées informations idiothétiques). L’utilisation des informations idiothétiques seules permet à l’animal de mettre en oeuvre une stratégie de navigation appelée intégration des trajets. Elle s’effectue par l’intégration des mouvements de rotation et de translation au cours du déplacement et permet à l’animal de maintenir des capacités de navigation (même si elles sont limitées) quand les informations environnementales sont absentes ou non pertinentes. Cette stratégie est sous-tendue par un réseau de structures nerveuses encore mal connu. Le système des cellules-grilles du cortex entorhinal médian semble jouer un rôle déterminant dans l’intégration des trajets mais des études lésionnelles montrent que d’autres structures sont également impliquées. Ce projet a pour objectif d’identifier l’ensemble de ces structures. Les rats seront entrainés dans une tâche d’intégration des trajets (ex van Cauter et al., 2013). A l’issue de l’un des essais, les animaux seront euthanasiés et leur cerveau sera traité pour visualiser l’expression du gène d’expression précoce c-fos, ce qui permettra d’identifier les structures nerveuses activées lors de la tâche.

Profil recherché

Master Neurosciences

Établissement d'accueil

Laboratoire de Neurosciences Cognitives (directeur T. Hasbroucq), équipe Bases neurales de la cognition spatiale (responsable: F. Sargolini) sur le site St Charles.

Votre avis nous intéresse

Description de la soumission d'un avis

Votre vote :
Votre avis nous intéresse