Offre de stage

Identification des régions cérébrales impliquées dans l'intégration des trajets chez le rat par marquage c-fos

Période :   au

Identification des régions cérébrales impliquées dans l'intégration des trajets chez le rat par marquage c-fos

Description

La navigation spatiale repose sur l’utilisation d’informations multisensorielles provenant de l’environnement (informations externes ou allothétiques) et du mouvement propre de l’animal (informations internes ou idiothétiques). Les informations allothétiques jouent un rôle prépondérant, mais si ces informations sont absentes, l’animal peut utiliser uniquement les informations idiothétiques pour effectuer une navigation simple et revenir à son point de départ. Cette stratégie s’appelle intégration des trajets (IT) car elle s’appuie sur une intégration des accélérations angulaires et linéaires (par le système vestibulaire) lors des déplacements à partir du point de départ. L’IT permet la mise à jour d’un vecteur indiquant la direction et la distance du point de départ, vecteur qui peut être utilisé à tout instant par l’animal pour rejoindre ce lieu.
Les bases neurales de l’intégration des trajets sont encore mal connues mais elles impliquent probablement un large réseau de structures nerveuses corticales et sous-corticales. Le projet du stage a pour objectif d’identifier ces structures en quantifiant la protéine c-fos, marqueur de l’activité neuronale, chez des rats qui ont réalisé une tâche comportementale d’IT. Il s’agit d’une tâche de retour au gîte au cours de laquelle l’animal doit revenir à son point de départ (trajet retour pour rejoindre le « nid ») après avoir effectué un trajet aller pour prendre un morceau de nourriture en n’utilisant que des informations idiothétiques (groupe IT1). Cette étude a également pour but de tester si les animaux sont capables d’effectuer une intégration des trajets par rapport à un autre lieu que leur point de départ (groupe IT2). Afin de déterminer l’implication spécifique de c-fos dans l’IT, deux groupes contrôles seront également testés : un groupe de retour au nid avec une stratégie visuellement guidée et un groupe d’exploration libre. L’expression du gène c-fos sera révélée par immunohistochimie sur des coupes de cerveaux de rats ayant été entrainés dans ces différentes tâches, visualisée en microscopie à fluorescence et quantifiée dans différentes régions cérébrales.
Un intérêt pour l’étude du comportement animal (manipulation des rats, apprentissage, analyse des performances) sera un plus pour mener à bien ce projet.

Profil recherché

Master Neurosciences

Établissement d'accueil

Laboratoire d’accueil: Laboratoire de Neuroscience Cognitives, équipe bases neurales de la cognition spatiale (responsable Francesca Sargolini)

Votre avis nous intéresse

Description de la soumission d'un avis

Votre vote :
Votre avis nous intéresse