Offre de stage

Effet de l’obésité maternelle sur les processus d’apprentissage et de mémorisation chez la progéniture : Etudes comportementale et moléculaire chez la souris

Période :   au

Le but de ce projet est d’étudier, chez la souris, les effets de l’obésité maternelle sur les processus mnésiques de la progéniture non obèse lors de trois tâches comportementales ciblant des aspects différents de ces processus.

Description

Suivant les projections actuelles, de 30 à 85 % des femmes et hommes en âge de procréer seront obèses d’ici 2030-2040. Les études sur l’impact de l’obésité maternelle chez le rongeur montrent des altérations de la mémoire spatiale et de structures cérébrales qui lui sont associées, comme l’hippocampe. L’exposition à une mauvaise alimentation maternelle ou à l’obésité maternelle a un impact négatif sur la physiologie des enfants (obèses et non obèses) et pourrait être associée à des troubles certaines fonctions cognitives. Chez la souris, des données préliminaires du laboratoire obtenues chez la descendance non obèse issue de mères obèses, montrent notamment une altération des propriétés de neurones de l’hippocampe, impliqué dans l’apprentissage et la mémoire, suggérant une altération globale du fonctionnement de cette structure.
Notre projet vise à tester, chez la progéniture adulte, l’impact de l’obésité maternelle sur : les capacités mnésiques ; les substrats moléculaires susceptibles de présenter une modulation épigénétique (tout changement d’expression des gènes qui n’implique pas de changement dans la séquence ADN, qui est stable mais demeure réversible), dans différentes structures nerveuses.
Le stage proposé ne porte que sur le volet comportemental du projet dans lequel nous testerons : l’apprentissage et la mémoire spatiale, de travail et de référence, dans une tâche de water maze ; la mémoire de type épisodique avec une tâche de reconnaissance d’objet/position/contexte ; une mémoire sociale de transmission de préférence de nourriture entre congénères.

Profil recherché

L’étudiant(e) sera impliqué(e) dans la passation des animaux dans les différents tests, la collecte et l’analyse des données. L’étudiant(e) devra obligatoirement être titulaire du CESU Conception de procédures expérimentales – Rongeurs (niveau B).

Établissement d'accueil

Le stage se déroulera au sein du Laboratoire de Neurosciences Cognitives, LNC AMU-CNRS 7291, dans l’équipe « Bases neurales de la cognition spatiale », sur le site de Saint-Charles à Marseille.

Votre avis nous intéresse

Description de la soumission d'un avis

Votre vote :
Votre avis nous intéresse