Offre de thèse

Décrypter l'impact des interneurones à projection à longue distance dans la pathologie de l'épilepsie du lobe temporal

Période :   au

Cet ambitieux projet vise à démêler un mécanisme clé de la pathologie de l'épilepsie du lobe temporal et, à terme, à identifier une cible pour une nouvelle thérapie pour cette maladie.

Description

Le projet de thèse ci-dessous fait partie de l’appel « Co-tutelle ou co-direction internationale » de NeuroSchool qui financera jusqu’à 54 mois de thèse à distribuer entre plusieurs projets de thèses en co-tutelle ou co-direction.
LA CANDIDATURE DOIT ÊTRE DÉPOSÉE SUR NOTRE SITE WEB : https://neuro-marseille.org/appels-offres/co-tutelle-ou-co-direction-internationale/

Pour consulter la description complète de l’offre, rendez-vous du côté anglais.

Coordonnées du co-superviseur international

Profil recherché

Les candidats attendus doivent avoir une formation en neurosciences et être familiarisés avec des méthodes telles que l'expérimentation sur les souris, les enregistrements électrophysiologiques in vitro et in vivo (patch-clamp, EEG, et/ou enregistrements multitrodes), les techniques de manipulation neuronale (utilisant des approches optogénétiques et/ou chimiogénétiques) et les tests comportementaux. Tous les outils nécessaires au projet sont systématiquement utilisés par l'un ou l'autre des laboratoires hôtes, et des projets utilisant des méthodologies similaires ont déjà été menés ces dernières années (Marissal et al., 2018 ; Sheybani et al., 2018 ; 2019). Le futur doctorant sera encadré par les docteurs Valérie Crépel et Thomas Marissal (INMED INSERM1249, Marseille) pour l'étude au niveau cellulaire (patch-clamp, manipulation neuronale spécifique, etc.), et par le docteur Charles Quairiaux et le professeur Christoph Michel (Département des neurosciences fondamentales, CMU, Genève) pour les expériences au niveau macroscopique (enregistrements neuronaux locaux et à grande échelle in vivo, etc.) ). D'autres membres de l'équipe ayant des compétences compatibles (analyse histologique, électrophysiologie, programmation, etc.) participeront au projet si nécessaire. Comme les deux laboratoires ont développé plusieurs collaborations avec des milieux cliniques et des entreprises, le projet a le potentiel de glisser vers des aspects translationnels. En résumé, cet ambitieux projet vise à démêler un mécanisme clé de la pathologie de l'épilepsie du lobe temporal et, à terme, à identifier une cible pour une nouvelle thérapie pour cette maladie.

Votre avis nous intéresse

Description de la soumission d'un avis

Votre vote :
Votre avis nous intéresse