Offre de stage

Bases cérébrales des troubles d’écriture dans la maladie de Parkinson

Période :   au

Ce projet de recherche a débuté il y a plusieurs années. Après avoir obtenu les accords nécessaires pour la réalisation de l’étude, nous sommes actuellement dans le recrutement des derniers participants avec et sans la maladie de Parkinson. L’objectif du stage de Master 2 sera de finaliser le recrutement des participants, de participer à leur inclusion et à la passation des IRMf, et d’analyser les données comportementales d’écriture (acquises sur tablette graphique) et cérébrales.

Description

L’écriture manuscrite est particulièrement vulnérable dans la maladie de Parkinson (MP): la micrographie, réduction anormale de la taille d’écriture, est l’un des biomarqueurs comportementaux précoces de la maladie. Grâce aux tablettes graphiques, il a été rapporté qu’au-delà de la trace écrite, les variables cinématiques et dynamiques du mouvement d’écriture sont affectées par la MP, amenant à reconsidérer ces déficits sous le terme de « dysgraphie parkinsonienne ». Alors que le nombre croissant d’études comportementales sur l’écriture de patients parkinsoniens permet de mieux caractériser la dysgraphie parkinsonienne, aucune étude n’a encore mis en lien ces caractéristiques comportementales avec des modulations de l’activité cérébrale. L’objectif de ce stage est donc de mieux comprendre le rôle fonctionnel des ganglions de la base dans le réseau cérébral sous tendant l’écriture manuscrite, selon une approche combinant l’enregistrement simultané du processus d’écriture et de l’activité cérébrale.

Profil recherché

Le ou la candidate devra avoir un certain goût pour les relations humaines (gestion de patients) et être très volontaire et organisé (gestion du projet). Pour faciliter le recrutement des participants avec la maladie de Parkinson, des heures de vacations rémunérées sont envisagées en plus du cadre du stage pour augmenter le temps de présence à l’hôpital.

Établissement d'accueil

Ce projet est collaboratif. Le ou la candidate sera encadré sous la co-direction de Serge Pinto (LPL), Marianne Vaugoyeau (LNC) & Jérémy Danna (Université de Toulouse), en collaboration avec les neurologues du service « Neurologie, Pathologie du Mouvement » de la Timone (Chef de service : Pr. Jean-Philippe Azulay) & Lauriane Véron-Delor (Université de Poitiers).

Votre avis nous intéresse

Description de la soumission d'un avis

Votre vote :
Votre avis nous intéresse