Séminaire tuteuré – James Kilner

13 octobre 2017 – INT – 14h30

Rendez-vous à 13h00 pour les étudiants d’ICN PhD Program

« A novel functional role for beta oscillations »

James Kilner a travaillé avec le Professeur Chris Frith au Wellcome Trust Centre for Neuroimaging à UCL. Ses recherches ont porté sur le rôle de l’activité du système moteur lors de l’observation de l’action. Il a utilisé la MEG, IRMf et des études comportementales pour étudier un rôle fonctionnel du système moteur dans la perception de l’action. À l’époque, il y avait un débat dans la littérature, quant à savoir si les humains avaient ou non des neurones miroirs, et si l’une ou l’autre des études antérieures sur l’IRMf pouvait être considérée comme une preuve de cette population neuronale particulière. Son travail utilisant l’adaptation de l’IRMf a été important pour fournir des preuves sur les neurones miroirs chez les humains. Il a également travaillé sur un problème de longue date dans l’observation de l’action – comment les neurones miroirs, et les activités des systèmes moteurs, en général, prennent-ils en compte les actions des autres peuples? Il a proposé un nouveau modèle computationnel d’action et de perception, dans lequel le système moteur est actif dans le cadre d’un modèle générateur prédisant la cinématique observée.

Depuis 2014, la recherche dans son groupe s’est concentrée sur une nouvelle perspective sur les mouvements et les troubles du mouvement (en particulier la maladie de Parkinson et le syndrome de Tourette) qu’il présentera le vendredi 13 octobre à l’Institut des neurosciences de la Timone. Son hypothèse centrale et originale est que l’initiation du mouvement peut être reformulée à partir d’un cadre proprioceptif. À cette fin, il a pu démontrer que l’atténuation sensorielle est altérée chez les patients atteints de maladie du dépistage des médicaments dopaminergiques.

 

Inscrivez-vous sur Ametice avant le 10 octobre 2017.

Séminaires Tuteurés ICN
Partager l'événement sur :