m1m2a
m2bext.
Contribution des canaux Nav1.6 à la locomotion

Le Central Pattern Generator (CPG) locomoteur postérieur, situé dans la moelle épinière lombaire, entraîne des mouvements locomoteurs répétitifs au cours de la marche. Dans une série d’expériences, nous avons démontré qu’une nouvelle classe d’interneurones dans ce CPG a la capacité intrinsèque d’osciller dans une plage de fréquence similaire aux rythmes de la marche (voir illustration ci-dessous).

stage Julie Peyronnet-Roux

Ces générateurs de rythme dépendent du courant sodique persistant (INaP). Bloquer INaP abolit la rythmicité des mouvements locomoteurs. Cette étude ouvre la voie vers une nouvelle hypothèse de travail selon laquelle les neurones pacemakers INaP-dépendants jouent un rôle clé dans la génération du rythme locomoteur.

Le but de ce projet sera d’identifier l’isoforme du canal sodique responsable d’INaP. L’une des principales isoformes des canaux sodiques au sein du système nerveux central est le canal Nav1.6. La proposition de stage pour l’étudiant de master sera de vérifier si Nav1.6 est le déterminant moléculaire d’INaP lié aux générateurs de rythmes et au rythme locomoteur.

La question sera étudiée chez la souris mutant déficiente en Nav1.6 en :

  1. caractérisant ses déficits locomoteurs comportementaux
  2. étudiant la capacité du CPG locomoteur à générer un rythme au moyen d’enregistrements en patch-clamp.

 

 

 

Partager l'offre sur :