m1
Rôle structural de la modification post-traductionnelle sur la fonction physio-pathologique tau

Notre objectif est de lier la fonction Tau MAP aux déterminants structuraux et dynamiques: comprendre comment est structurée Tau sur les MTs et comment les modifications post-traductionnelles décrites dans les pathologies neurodégénératrices affectent la fonctionalité de cette protéine. La nouveauté de ce projet réside dans notre capacité à analyser l’impact d’une seule phosphorylation spécifique à la fois au niveau moléculaire. Nous nous intéresserons d’abord à l’épitope spécifique d’Alzheimer AT8, de la protéine Tau, contributeur majeur des maladies neurodégénératives pour comprendre le lien entre les paramètres structuraux et les conséquences fonctionnelles. Nous utiliserons le marquage de Spin combiné à la spectroscopie par Résonance Paramagnétique Electronique (SDSL-EPR) (en collaboration avec V. Belle, UMR7281) pour suivre la dynamique structurelle de Tau et l’effet des PTMs sur son interaction avec MTs, Nuclear Magnetic Resonance Spectroscopie (RMN) pour caractériser les MPT Tau, leur impact structurel en solution et la région de Tau liée aux MT (En collaboration avec I. Landrieu, UMR8576). Nous utiliserons des dosages quantitatifs de la polymérisation de la tubuline pour quantifier la fonction tau, la microcalorimétrie et la spectroscopie de fluorescence pour mesurer les paramètres thermodynamiques de son interaction avec MTS / tubuline.

Partager l'offre sur :