m2a
Rôle de la post-inspiration dans la coordination respiration-déglutition et la commande motrice du larynx

Contexte:

Les troubles de la coordination respiration-déglutition, dont la dysphagie, sont une cause fréquente de mortalité chez les patients atteints de maladie neurodégénérative. Les mécanismes fondamentaux sous-jacents sont encore très mal connus, ce qui explique sans doute qu’il n’existe aucun traitement pharmacologique de ces troubles. Mieux comprendre les mécanismes de cette coordination permettrait sans doute de proposer de nouvelles pistes thérapeutiques.

Nos travaux récents indiquent que la coordination respiration-déglutition repose sur une interaction dynamique au sein des réseaux neuronaux du tronc cérébral ainsi que sur l’intégration des informations sensitives vagales issues du thorax et des poumons (Horton et al., 2018). Les relations précises entre le générateur central de la déglutition et les phases inspiratoire et expiratoire centrales ont été explorées mais elle restent cependant à éclaircir. La phase expiratoire précoce ou post-inspiration, dépend de l’intégrité du groupe respiratoire pontique et représente une phase cruciale pour l’activité motrice respiratoire du larynx.

Objectifs du stage et techniques utilisées:

Les objectifs de ce stage sont de mieux comprendre le rôle de la post-inspiration 1/ dans la coordination respiration-déglutition au sens large, et plus particulièrement 2/ dans la commande motrice du larynx au cours de la déglutition.

1. Enregistrements électrophysiologiques sur la préparation perfusée in situ chez le rat (ENG Phrénique, Vagal et Hypoglosse) afin de recueillir l’activité respiratoire spontanée en trois phases: inspiration, post-inspiration et expiration tardive.
2. Induction pharmacologique de déglutitions isolées.
3. Analyse et comparaison de la coordination respiration-déglutition et de l’ENG vagal avant et après transsection bulbo-pontique, cette lésion visant à supprimer la phase post-inspiratoire tout en préservant une activité respiratoire rythmique à deux phases (inspiration et expiration tardive).
4. Prélevement du bulbe rachidien en fin d’expérience et analyse par microscopie optique du niveau rostro-caudal de la lésion.

Encadrement:
Christian Gestreau (MCU-HDR)
Victor Bergé-Laval (Doctorant)

Partager l'offre sur :