m2am2b
ext.
Modèles de propagation de l’information dans le cortex

Il est maintenant bien établi que l’activité neuronale corticale ne reste pas confinée à une région mais se propage systématiquement comme une onde vers d’autres sites dans la même région corticale ou dans d’autres régions voisines, comme montré récemment par des recherches récentes effectuées par un laboratoire marseillais (INT, Muller et al 2014 ). Cependant, le rôle fonctionnel de cette propagation d’ondes reste inexploré sur le plan théorique. Notre hypothèse est qu’elle pourrait être un moyen de partager ou transférer l’information initialement encodée dans l’activité des neurones associés à un champ récepteur spécifique, vers d’autres populations neuronales. Dans ce stage, l’étudiant devra simuler et étudier le comportement d’un simple modèle de champ moyen (de type « neural field », mais qui incorpore une anatomie réaliste à l’échelle méso-scopique). Certains régimes, dans lesquels ce modèle donne lieu à une propagation d’ondes, sont déjà connus. L’étudiant devra découvrir quels sont les facteurs gouvernant la fréquence, la vitesse et la distance de propagation dans le tissu cortical de ces ondes et explorer leur capacité à transporter d’un site cortical à un autre de l’information sensorielle injectée dans le système.

Ce stage peut être une continuation naturelle du stage M2a « Structure et fonction des propagations d’activité dans le cortex visuel » proposé par des chercheurs expérimentalistes de l’Institut de Neurosciences de la Timone (INT).

Partager l'offre sur :