m2a
Impact d’une expérience sensorimotrice précoce anormale sur les propriétés de réponse des motoneurones lombaires

L’équipe « Plasticité et PhysioPathologie des réseaux Moteurs rythmiques » (P3M) s’intéresse aux propriétés de réponse des moto- et interneurones de la moelle épinière dans la génération de rythmes locomoteurs automatiques au cours du développement typique ou à la suite de manipulations expérimentales. Nous avons montré précédemment qu’une expérience sensorimotrice précoce anormale (ESPA,) liée à la restriction de mouvements pendant le développement, induit une désorganisation anatomique et fonctionnelle du cortex sensorimoteur, des déficits locomoteurs et des signes de spasticité chez le rat adulte (Delcour et coll., soumis; Coq et coll., 2008). Ce modèle est utilisé afin de comprendre les mécanismes qui sous-tendent les troubles du mouvement acquise de l’enfant (Koy et al., 2016). Récemment, nous avons mis en évidence un retard du développement sensorimoteur et une locomotion digitigrade chez des ratons soumis à une ESPA, ainsi que la présence de spasticité et une hyperexcitabilité au niveau du réseau locomoteur de la moelle épinière lombaire. Lors de ce stage de M2a, nous chercherons à caractériser l’excitabilité du réseau lombaire et les propriétés de réponses des moto- et interneurones qui conduisent à cette hyperexcitabilité. Plus précisément, nous étudierons:

  1. l’expression et la fonctionnalité de la pompe KCC2 qui contribue à la régulation de l’excitabilité (Boulenguez et coll., 2010; Brocard et coll., 2013, 2016),
  2. les propriétés passives et de « plateau » des moto- et interneurones au niveau lombaire.
Partager l'offre sur :