m2ext.
Imagerie par Résonance Magnétique à ultra haut champ (7T) : une nouvelle opportunité pour la caractérisation des atteintes médullaires dans la Sclérose en Plaques (SEP) ?

Dans le cadre de ce stage, l’étudiant(e) recruté(e) s’intéressera aux potentialités offertes par l’imagerie quantitative à Ultra Haut Champ et son intérêt dans le cadre de la Sclérose en Plaques (SEP).
Le stage sera réalisé au CRMBM-CEMEREM, en collaboration avec le Service de Neurologie de l’Hôpital de la Timone.

Les missions principales de l’étudiant(e) recruté(e) seront :
• de mettre en place les outils de post-traitements nécessaires à l’analyse des données acquises sur patients (détection du volume lésionnel, analyse en Voxel-Based Morphometry, suivi longitudinal, ..),
• de quantifier les paramètres mesurés dans différentes régions d’intérêt (péri-lésion, tissus d’apparence normale, substance grise), au cours du temps, et par rapport à une population saine appariée, et
• d’évaluer l’apport de l’IRM quantitative à 7T dans le contexte de la SEP (détection précoce des atteintes tissulaires ? profil des atteintes dans la substance grise ? caractérisation plus fine des atrophies ? profil d’activité lésionnelle ?)

Durant sa période de stage, l’étudiant(e) participera aux explorations IRM à 3T et 7T sur patients, aux staffs cliniques, aux évaluations cliniques et aux réunions de debriefing scientifique.
Dépendamment du degré d’avancement, les résultats obtenus pourront faire l’objet d’une publication et/ou d’une soumission en congrès.
Ce travail, financé en partie par la Fondation pour l’Aide à la recherche sur la Sclérose en Plaques, vise à être poursuivi par une thèse de doctorat.

Les compétences requises pour ce stage sont : de bonnes connaissances en imagerie et en statistique, de très bonnes connaissances en traitement d’images (Matlab, ..) et en informatique, un bon niveau d’anglais (lu/écrit), de la curiosité, une grande motivation, de l’autonomie dans le travail et une bonne capacité d’intégration dans une équipe pluridisciplinaire.

Une lettre de motivation, un CV, les 2 derniers relevés de notes et un court descriptif des enseignements et expériences potentielles en imagerie et post-traitement devront accompagner la candidature (

Partager l'offre sur :