m2b
Effets de l’ischémie-hypoxie périnatale sur l’excitabilité neuronale dans la moelle épinière lombaire

L’équipe « Plasticité et PhysioPathologie des réseaux Moteurs rythmiques » (P3M) étudie les propriétés des neurones du générateur de rythmes locomoteurs automatiques de la moelle épinière au cours du développement ou à la suite de section de la moelle ou de lésions ischémique ou hypoxique (e.g., Bellot et coll., 2014 ; Gakiere et Vinay, 2015). En effet, la privation d’oxygène en période périnatale conduit à la survenue de désordres moteurs souvent invalidants et pouvant aller jusqu’à la paralysie cérébrale chez l’enfant. Notre but est d’évaluer les mécanismes cellulaires à l’origine de ces déficits moteurs chez le raton. Nous avons montré précédemment qu’une ischémie prénatale induit des déficits cognitifs importants et locomoteurs légers, des désorganisations anatomiques et fonctionnelles dans le cortex somesthésique, et des signes de spasticité chez le rat adulte (Delcour et coll., 2011, 2012ab; Coq et coll., 2016). Des résultats comparables ont été obtenus après une hypoxie-ischémie à la naissance (Cayetanot et coll., 2016). Récemment, nous avons mis en évidence la présence de spasticité et une hyperexcitabilité au niveau du réseau locomoteur de la moelle épinière lombaire après une hypoxie-ischémie avant ou à la naissance. Lors de ce stage de M2b, nous étudierons par des techniques d’électrophysiologie les modifications de l’excitabilité du réseau lombaire et plus particulièrement les propriétés des motoneurones par patch clamp après hypoxie-ischémie périnatale.

Partager l'offre sur :