m2bext.
It’s time for some order : comparaison du traitement automatique de la durée et de l’ordre

Percevoir la durée et l’ordre des événements dans le temps est inhérent à toutes les fonctions cognitives et sociales. Les processus cognitifs et neuraux impliqués dans la perception de durée ont été largement étudiés, mais ceux impliqués dans la perception de l’ordre ne l’ont pas ou peu été. Le stage consiste à développer un paradigme pour contraster les mécanismes sous-tendant le traitement automatique vs. conscient de la durée et de l’ordre. Après validation d’un point de vue comportemental chez le sujet sain, nous procéderons en examinant les substrats neuraux de ces processus avec l’IRMf. Le but à long terme de ce projet est de tester ce paradigme chez les sujets schizophrènes en collaboration avec l’Université de Strasbourg.

Partager l'offre sur :