m1m2a
m2bext.
Les bases moléculaires du dimorphisme sexuel dans la sensibilité à la douleur

Les recherches menées au sein de notre équipe nous ont conduit à identifier un gène dont la perte de fonction a pour conséquence de transformer des douleurs inflammatoires, neuropathiques ou post-opératoires, normalement brèves et réversibles, en une douleur chronique IRREVERSIBLE uniquement chez les souris males mais pas les femelles. L’étudiant(e) sera impliqué dans nos efforts qui visent à décortiquer les mécanismes moléculaires à l’origine de ce dimorphisme sexuel en utilisant des approches moléculaires, biochimiques, d’hybridation in situ et d’immunohistologie et du comportement. L’étudiant(e) sera aussi formé(e) à la bonne gestion des colonies de souris transgéniques et aux rôles de celles-ci dans la réponse à des questions biologiques importantes.

Techniques pouvant être utilisées dans ce projet:

  • Biologie moléculaire
  • Génétique de la souris
  • Hybridation in situ et Immunohistochime
  • Analyse et interprétation de données de microscopie électronique
  • Analyses comportementales en relation avec le système nerveux somato-sensoriel
  • Pharmacologie comportementales

Je suis prêt à accueillir des étudiant de M1 et M2 tout au long de l’année. Ce projet est nouveau. Par conséquent, chaque étudiant prendra la suite de ce qui a été avancé par le précédent.

Site web de l’équipe

Partager l'offre sur :