m2
Apport d’un programme de réalité virtuelle sur la dysmorphophobie chez l’adolescente souffrant d’anorexie mentale

L’objectif principal de cette étude est d’évaluer l’impact d’un programme de réalité virtuelle dans la prise en charge de la dysmorphophobie de patientes adolescentes présentant une anorexie mentale. Pour cela nous comparerons l’importance et l’évolution de la dysmorphophobie entre deux groupes d’adolescentes hospitalisées à l’Espace Arthur (Hôpital Salvator, Marseille) pour une anorexie mentale : le premier groupe recevra le traitement avec utilisation d’un programme spécifique de réalité virtuelle, et le deuxième, dit « groupe contrôle » recevra le traitement de la dysmorphophobie utilisé habituellement dans l’unité.

Partager l'offre sur :