m2am2b
A2B5 et ST8Sia3 dans le glioblastome

Le contexte:
Les cellules souches cancéreuses présentent des particularités telles que l’auto-renouvellement (croissance en sphères), la capacité à induire un cancer après injection orthotopique chez l’animal, des propriétés de différenciation aberrant and des altérations karyotypiques et génétiques. Dans le glioblastome (GB), la tumeur primaire la plus maligne du système nerveux central, il est nécessaire d’identifier des marqueurs spécifiques pour mieux caractériser ces cellules ainsi que pour le développement de traitements. Cela représente un défi thérapeutique majeur.

Le projet:
Nos résultats expérimentaux précédents ont montré que les cellules A2B5+ isolées à partir de GB pourraient représenter des cellules initiatrices de GB [1, 2]. Ces cellules expriment des gangliosides polysialylés. Comme la manipulation génétique des gangliosides n’est pas possible, nous nous sommes intéressés aux sialyltransférases impliqués dans la synthèse des gangliosides polysialylés reconnus par A2B5. Nous avons modifié l’expression de la sialyltransférase ST8sia3 et ainsi developpé des lignées cellulaires de GB avec des niveaux variables de réactivité A2B5. La surexpression de ST8sia3 a entrainé une augmentation de l’immunoréactivité A2B5 et les cellules proliféraient et migraient plus in vitro. A l’inverse, l’inactivation lentivirale de ST8sia3 entrainait une diminution sensible de l’imunoreactivité A2B5 associée à des capacités de prolifération et de migration augmentées. De plus, quand les cellules surexprimant ST8sia3 étaient injectées en orthotopie chez la souris nude, la survie globale était réduite par rapport au groupe contrôle. Les mécanismes par lesquels une expression élevée d’A2B5 dans les lignées cellulaires de GB induit une augmentation de la prolifération cellulaire, de la migration ainsi que de la tumorigenicité restent à déterminer. L’analyse pan-transcriptomique des cellules modifiées a montré des modifications de l’expression de gènes clés impliqués dans la gliomagénèse [3]. D’autres gènes potentiellement intéressants dans le GB ont été mis en évidence. Il est maintenant nécessaire de confirmer leur expression différentielle dans un large panel de lignées cellulaires ainsi que dans des échantillons de GB issus d’opération chirurgicale et de déterminer la relation de ces gènes d’intérêt avec ST8sia3 et A2B5 dans le GB.

[1] Tchoghandjian A, Baeza N, Colin C, Cayre M, Metellus P, Beclin C, et al. A2B5 cells from human glioblastoma have cancer stem cell properties. Brain Pathol 2010;20(1):211-21.
[2] Tchoghandjian A, Baeza-Kallee N, Beclin C, Metellus P, Colin C, Ducray F, et al. Cortical and subventricular zone glioblastoma-derived stem-like cells display different molecular profiles and differential in vitro and in vivo properties. Ann Surg Oncol 2012;19 Suppl 3:S608-19.
[3] Baeza-Kallee N, Denicolai E, Appay R, Souberan A, Colin C et al. Deciphering the role of A2B5 trisialogangliosides in glioblastomas. Oncogene, under review.

Nos propositions pour ce projet:
– Analyse de l’expression ARNm et protéine des gènes différentiellement exprimés dans les fractions A2B5+ et A2B5- isolées de différentes lignées de cellules souches de GB ainsi que dans des échantillons de GB frais.
– Si pertinent, des siRNA spécifiques seront utilisés dans des lignées cellulaires de GB et les clones cellulaires obtenus seront analysés d’un point de vue fonctionnel (prolifération et migration)

Techniques et compétences à développer :
– Tri immunomagnétique et FACS
– Culture cellulaire
– RT-qPCR, western blot et cytométrie en flux
– Microscopie
– Utilisation de bases de données et bioinformatique

Partager l'offre sur :