m2ext.
Bases cognitives de la synchronisation de la marche chez le jeune enfant

Responsables / Personnes à contacter : Marie-Helene Grosbras (LNC) marie-helene.grosbras@univ-amu.fr & Florence Gaunet (LPC) florence.gaunet@univ-amu.fr
Collaborateur : Thierry Legou (LPL ; développement de systèmes de mesures embarqués)
Assistance technique et méthodologique : Service d’expérimentation humaine (LNC-FR 3C)

Résumé
La synchronisation comportementale entre deux individus est une forme de coordination interpersonnelle non-intentionnelle, automatique et inconsciente. Elle concerne de nombreuses espèces sociales. Chez l’humain, elle aurait des effets spécifiques sur de nombreuses fonctions sociales incluant l’apprentissage ou la prosocialité. Le but de ce stage de Master 2 vise à explorer l’ontogénie de la synchronisation comportementale. Plus précisément, nous cherchons à étudier les facteurs pouvant moduler la synchronisation comportementale chez l’enfant préverbal. Cette étude s’inscrit dans un projet plus vaste qui comparera ces résultats avec des mesures effectuées chez le chien et qui explorera les corrélats neuronaux de cette synchronisation.
L’étudiant(e) mettra en place des protocoles expérimentaux pour mesurer et tester la synchronisation de la marche de l’enfant de 2 à 3 ans sur celle d’un adulte, dans différents contextes (familiarité avec l’adulte ; déplacement normal ou en fauteuil ; présence d’un but ou non). Les tests s’effectueront au domicile des participants. La synchronisation sera mesurée à l’aide d’enregistrements par des capteurs de mouvements et offline à partir des images videos.

Share the offer on :